L’amour des nuages

.

Tirée du lit en douceur

Au premier regard de son rose volute suspendu dans l’éternité

Et toujours amoureuse, il le sait….

Au jour levant d’est en ouest, juste à la lisière, c’est toujours pareil, ce moment avant que le jour ne s’impose totalement. La beauté diffuse et ses derniers instants.

Qui fait que c’est au dehors que je jette mon coeur impatient de cette fraîcheur d’exister et de tout ce qui ne dure guère. Au saut du lit rien d’autre ne compte que puiser à cette source d’impossibles là-haut. Je laisse tout derrière, je laisse tout dedans, et corps ouvert je retrouve mes ailes. Au secret. Ciel.

.

Publicités

8 réflexions au sujet de « L’amour des nuages »

    1. Oui. quoique vif aussi car chaque minute compte, pas question de trainer si on veut profiter des couleurs qui disparaissent 20 mns après !
      Merci de ton message Epamin’

  1. Merci à vous d’être passées voleter sur mes nuages !
    Conteuse des prairies, c’est ici comme un écho à ton billet sur « regarder le matin se lever « !

  2. Superbe article : des photos tellement généreuses qu’elles donnent bien envie de se lever plus matin… même en vacances ! ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s