Fin de nuit début de.

.

La nuit a retrouvé ses couleurs. Elle les avait perdu au début de l’été sans transition avec le jour. La nuit emprisonnée.

Le vent y dort quand il a battu fort la journée qui ne s’en plaint pas tant que cela finalement. C’est une affaire entre eux, nous n’y pouvons rien. Tout est alors si calme dans une nuit qui se défait de nos draps et les yeux écoutent.

A 4h la lune pleine s’amusait encore, à 5h elle est cachée et je ne la trouve pas pourtant le ciel est grand et déjà debout, presque bleu.

A 6h30 le soleil s’apprête à prendre le tournant et les montagnes l’attendent. Elles n’ont pas dormi elles ont fait semblant. Juste assombries mais insoumises.

Un deuxième thé à 7h et un choix de trois photos qui me plaisent. Reflets et couleurs, illusions et enchantements.

Deux de mon amie Maya ( from California) de ses bords de mer – et de soi – au travers des vitres. Et une peinture de Colette Odya.Smith photographiée dans le soleil de mon balcon.

.

Un peu de ci, un peu de ça. Et si au delà de nos apparences ?

.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Fin de nuit début de. »

  1. Derrière les transparences, il y a des apparences qui cachent d’autres apparences. La vérité réside rarement dans ce que l’on croit entrevoir.

    1. Merci à vous derrière la vitre !
      Vérité, n’est ce pas ?, n’est que celle qu’on croit être, une apparence de plus, multiforme. C’est heureux, au fond…

  2. qui mangera l’autre… La lUne ou le Soleil… un combat sans cesse renouvelé depuis des millions d’années et sans vainqueur… oufff…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s