My secret book

Je vais te montrer un secret.

Pourquoi je fais cela ? Parce que je suis heureuse ce matin et je veux te prendre par la main. Et puis hier, dans cette main,  j’ai trouvé un trèfle à quatre feuilles . La chance m’a souri avec toutes ses dents. Alors je t’emmène chez moi, en douce.

En fait, je t’emmène dans mes pages. Celle d’un livre que j’ai depuis…depuis ? Bon, écoute, je crois que je l’ai depuis mes dix-huit ans… Depuis toujours, on va dire. Ce livre là m’a suivi partout et je peux te dire qu’il a du mérite. Mais lui et moi on est faits l’un pour l’autre. C’est une histoire intime.

Ce livre date de 1975 . Il est carré et splendide, il montre des maisons de bois, de fous, d’imagination sans limites et surtout d’ingéniosité, au fin fond de la Californie des années 70… Oh yeah.

Donc, il y a des merveilles. Un conte de vie, un conte de fées, en vrai.

Ce livre est pour moi LE livre. Celui que j’emmènerai sur une île déserte, sur un motu de robinsonne.

S’il n’en reste qu’un, quand je n’aurai plus rien, plus rien d’autre que the deepest soul of my soul, il y aura lui.

On peut dire que c’est comme un doudou, le doudou de mon âme, de ma vie, de ma traversée sur Terre. Bien  sûr à dix-huit ans il y a eu les poètes-de-ma-vie et peut être que j’en emmènerai un ou deux ( pas trop de poids de bagages, tu sais…). Mais tous les mots ecrits et encore à écrire sont pour moi dans les photos de ce secret book, alors…

Avec lui je prendrai juste un stylo.

My secret book. Rien de ce que je peux en dire ne dira vraiment.

Quand je le prends, je suis seule, allant vers lui. C’est bien plus qu’un vieil ami.

Nous nous regardons en silence et le coeur m’étreint, tout comme là en t’en parlant. Toi aussi tu as un livre-fétiche comme cela, quelque part dans ta maison, n’est-ce-pas ?

En le regardant tu peux un peu plus voir qui je suis et ce que je cherche de la vie. Et j’espère que tu te vois aussi. Et que le sourire te vient et que ta fenêtre du matin, celle à côté du bureau ou de la cuisine, cette fenêtre s’ouvre par enchantement, toute seule et te dit Viens….


PS  : C’est aussi DOM de l’ici et maintenant, dans son billet du 16 mai, qui m’a donné l’envie ce matin de vous parler de lui.

.

Publicités

10 réflexions au sujet de « My secret book »

  1. coucou ZOu ! Merci mille fois pour ce partage ! Parce que j’ai adoré ces maisons, ces intérieurs, tout ce que tu montres. Comme je te comprends ! Bises d’ici.

  2. oui, toutes ces maisons chaudes et biscornues , je les aime aussi! chez moi , il y a un peu de ça , c’est un foutu bazar ,mas la vie y fleurit et les bric de broc c’est ce qu’il y a de plus réjouissant au monde !
    chouette beau livre!

  3. Salut ma belle
    toutes ces maisons sont géniales et je souris quand je t’imagine dans l’une d’elle, elles t’iraient bien!!
    bien reçu tes douces missives
    je veux prendre le temps de te répondre
    te dire le soleil sur bangkok
    te dire ses tragédies
    te dire où je suis
    en tous cas pas ici, là, en normandie
    marilore

  4. Je comprends, j’en ai un qui ressemble, habitat nomade. C’est comme s’inventer dix mille autre vies, c’est vouloir entrer dans l’image et rester là même si quelqu’un tourne la page.

  5. Whaou ! c’est une merveille ce « secret book », moi j’en ai un qui s’appelle « Cabannes perchées » et qui fait rêver aussi…

  6. TU n’arrêteras pas de me surprendre,j’aurais jamais imaginé un tel livre de « chevet »…
    Mais j’ai toujours rêvé d’avoir « a room of my own », c’est fait maintenant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s