Sur le balcon

Hier le soleil sur le balcon, les pieds au ciel, tu vois.

Ce matin une petite contrariété sans importance. Il faut se centrer sur l’essentiel. La colère et le ressentiment n’aiment pas la vie.

Aujourd’hui il ne fait pas le même temps qu’hier et c’est comme cela que l’on vit quand on est vivant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s