Inventer nos espaces

J’ai encore rêvé d’une maison partagée.

Et d’un grand jardin en terrasse  très pentu, tout boueux, en construction. Une échelle faite de marches creusées dans la terre. Des chèvres dans un garage-grange avec des vieux fauteuils recouverts de tissus à fleurs. Les chèvres dessus. Un beau fatras, un beau grenier.

Nous étions conquérants et fragiles mais décidés à partager. Que m’arrive-t-il je ne fais que rêver de cohabitations gaies et nouvelles ? Est-ce l’esprit, ou  les esprits qui concordent, m’enchantent et s’assemblent.

Dans une humanité rêvée une vie comme je voudrais avec chacun son espace de décision et de solitude et aussi des lieux ensemble, partagés : jardins, pièces à vivre, cuisines où cuisiner pour nous. Gourmets de la vie. Futur à bâtir, ne pas se contenter de ce qui est mais inventer.

Tu viens ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s