Char. La substance ultime

René CHAR.

L’exigence écrivante. Au plus haut où tu crois pouvoir aller, vas tenter et jamais ne te contente de la facilité. Jamais.

Tout, toutes, tout, car il faut vivre.

Ni un ni une mais tout.

La beauté, l’émotion de cette photo m’a fait prendre le livre à la Médiathèque alors que j’en avais déjà quatre sous le bras. J’ai reposé. J’ai rouvert, j’ai frémi, mon coeur a fait bascule. Rien ne pouvait attendre que je revienne pour te prendre, te retrouver.

Cela faisait trop longtemps, bien sûr.

Puissant comme le tonnerre. Ton corps de taureau, d’homme qui part en guerre. Les mots hachés couteau. Qui creusent imposent leur sens, troublent.

Mélanges, rage et vivre, révolte, mots toujours précis, précieux, fous de dire.

Depuis longtemps sur mon bureau est inscrit :

Celui qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience.

…………….

CALENDRIER

J’ai lié les unes aux autres mes convictions et agrandi ta Présence. J’ai octroyé un cours nouveau à mes jours en les adossant à cette force spacieuse. J’ai congédié la violence qui limitait mon ascendant. J’ai pris sans éclat le poignet de l’équinoxe. L’oracle ne me vassalise plus. J’entre : j’éprouve ou non la grâce.

La menace s’est polie.La plage qui chaque hiver s’encombrait de régressives légendes, de sybilles aux bras lourds d’orties, se prépare aux êtres à secourir. Je sais que la conscience qui se risque n’a rien à redouter de la plane.

………………….

Depuis le baiser dans la montagne, le temps se guide sur l’été doré de ses mains et le lierre oblique.

René Char, te revenir et tout me découvrir, force vive de la poésie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s