Passage

Y a-t-il toujours un début et une fin ?

J’ai passé beaucoup de temps de ma vie autour d’eux, à tourner, traficoter de façon malhonnête autant que possible.

Y-a-t-il toujours un début et une fin ?

J’ai souvent dit non. J’ai parfois pensé oui.

Comme le fil déroulé, aurait-il de quoi s’arrêter ? Y aurait-il une nuit dans nos jours ? Y aurait-il des arrêts de parcours, des fins en soi.

J’ai longtemps pensé non, j’ai souvent fait comme si,oui.

Les grains et graines et poussières sont faits pour cavaler dans l’air. Nos grammes de riens, cette passagère idée de vivre, de retenir des destins, des envies, des patacaisses, de se sentir moins seul et moins loin. Et pour cela on est prêt à tout faire.

Tout, je suis sûre.

Une valise de tête faite et deux bras, pour les jambes, elles courent souvent avant moi.

Pour les photos elles seront toujours

Et il  y aura toujours du thé pour toi

Je t’embrasse, cher passager.

.

About these ads

15 réflexions sur “Passage

  1. Disparue. Je ne sais pas comment elle a fait. Ne m’a pas prévenue. Partie sur la pointe des pieds, comme une légère tortue.
    Renaitra quelque part ? En lointain pays méconnu ? Sur une île déserte sauf de quelques huluberlus ???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s